Guilde à caractère Role Play du serveur Les Sentinelles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tismeth
Invité


Nombre de messages : 10
Description : Elfe de la nuit - Darnassus - Membre de la Griffe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mar 21 Mar à 17:53

Les 2 soeurs, presque jumelles, avancent en silence, le coeur battant mais léger, sous les Lunes Azerothiennes, Taïgae à leur côté.
Tismeth est heureuse d'être accompagnée ce soir ; elle a tellement envie de faire connaître la quiétude du Refuge à Cassi.

Les Salines réfléchissent magnifiquement les lueurs argentées et bleutées des astres sacrés... Le paysage défile comme dans un rêve. Les 2 soeurs se sourient à l'unisson. Elles abordent enfin la traverse montagneuse qui mène directement à Gadgetzan.

Soudain, Taïgae, la Tigresse nacrée, se fige puis se tapit lentement au sol, indiquant par là une proximité étrangère, voire étrange. Cassi s'accroupit doucement près d'elle et pose délicatement la main sur son cou. Ce contacte l'informe aussitôt que la féline est plus curieuse et intriguée que nerveuse et menaçante. Sans bouger, elle cherche à son tour à percevoir aux alentours ce qui motive ce comportement.

Suivant la direction du regard et des oreilles de Taï aux aguets, Tis et Cassi entrevoient au même instant une forme, non, 2 formes mal tapies derrière une saillie rocheuse trop étroite pour vraiment les masquer. Affinant leur acuité visuelle, elles identifient rapidement un jeune tauren et un lion, serrés l'un contre l'autre, comme apeurés.

Sans se consulter, les soeurs se redressent posément, étendant leurs mains paumes ouvertes dans un geste d'apaisement afin de rassurer si possible leur vis-à-vis. Elles se félicitent intérieurement d'être désarmées déjà, et même Taï s'assied tranquillement, lovant sa longue queue autour de ses pattes.

Hésitante, la silhouette du jeune tauren se détache peu à peu de la roche, tandis que le lion reste légèrement en arrière les yeux rivés sur l'immense tigresse qui le fixe.
- Oh ... pense Tismeth ! Ce n'est pas un jeune tauren, mais une jeune taurenne ! Mais que fait-elle perdue en ces lieux bien trop dangereux ?

D'une voix douce, mais le regard franc, Tis lui parle et s'avance dans sa direction, espérant ne pas se tromper dans son intuition. Si seulement elle pouvait s'exprimer en Taurahé ou en Orc, au moins un peu.
En chasseresse expérimentée, Cassi repère les flancs amaigris du lion, et ses moustaches tristes. Elle déballe avec des gestes mesurés des poissons prêts à être consommés, pêchés du jour. Elle avance à son tour, laissant Taï en arrière, les provisions bien en évidence dans ses mains tendues devant elle. Arrivée à quelques pas, elle dépose le précieux paquet puis s'éloigne à reculons, et invitant du geste les 2 pauvres créatures affamées à accepter.

Visiblement, le lion n'attend qu'un signal pour se servir. Tismeth encourage du mieux qu'elle peut la jeune chasseuse égarée à se restaurer.
La Taurenne n'y tenant plus, attrape un poisson et le présente à son compagnon. Le lion, après une fraction de seconde de vérification olfactive, prend la nourriture et l'avale goulument. Rassurée par la confiance que manifeste le grand fauve, elle prend alors tous les poissons et partageant ce festin avec lui, mange de grand coeur sans cesser d'observer les 2 Elfes, qui se sont installées un peu plus loin en attendant, et qui ont l'air d'être satisfaites de la tournure des évènements.

Enfin, le repas englouti, chacune se lève, comme attendant quelque chose. Tismeth reprend son discours apaisant et montre clairement le chemin à la Taurenne, l'invitant à les suivre... et tentant le tout pour le tout, prononce du mieux qu'elle peut le nom d'Aghnor, de Monde, de Cairn... espérant approcher les consonnances de cette langue difficile pour la convaincre de leur faire confiance.

Au nom de Cairn, la Taurenne se fige, n'osant y croire. Elle répète alors le nom de leur chef bien-aimé, refoulant ses larmes... et son coeur bondit d'espoir dans sa poitrine, quand elle constate que les Elfes rient, sourient de plus belle, à cette réaction.
Elle décide de prendre le risque, même si c'est le dernier qu'elle osera jamais. Elle n'a plus rien à perdre. Elle emboîte résolument le pas aux Elfes étranges en se disant qu'il faut parfois reconnaître les signes là où on ne s'y attendait pas.


Gadgetzan !!

Le petit groupe approche du Refuge.
Le cosmopolitisme de la ville et des alentours confirme à la naufragée, main perdue dans la crinière sauvage de son ami pour le rassurer et trouver elle aussi réconfort, qu'elle a probablement eu raison de se lancer sur les pas de ses guides inattendues. Une vague d'espoir tangible l'envahit. Ce qu'elle avait entendu dire serait donc vrai ?

Les 3 femmes et les 2 fauves arrivent devant une batisse dans un écrin de verdure jardinée et de quelques arbres, dont l'un d'une essence particulière, qui scintille et semble animé de vie dans la nuit. Tismeth dit simplement :
- voici l'Erable...
Sous le choc, la Taurenne s'arrête et contemple, incrédule, tour à tour l'arbre et celle qui vient de parler... de façon... intelligible...
- j'ai compris, j'ai entendu... je dois rêver !
Cassi, dont c'est la 1ère expérience de cette sorte, même prévenue, est un peu ébranlée aussi d'avoir enfin ressenti ce dont lui parlait tellement sa soeur ; une paix intérieure.
Les 2 Elfes rient devant la mine éberluée de leur protégée.
- Je suis Tismeth, et voici ma soeur Cassandrae, ainsi que Taïgae. Te voici au Refuge des Messagers de Paix ; ce lieu est très spécial et permet entre autres merveilles de communiquer entre toutes les races de ce monde. Tu y seras en sécurité et tu y trouveras de l'aide je pense.
Poussant la porte, elle livre le passage à la jeune fille, qui intimidée, passe le porche comme pour une seconde naissance.


Le Refuge - Hall

Tout est calme et désert en cet instant.
- Je suis Telimak, et voici Itak, mon fidèle compagnon. Merci à vous 2 de m'avoir guidée jusqu'ici. Vous ne le saviez pas, mais c'était ma destination, même si je n'osais espérer qu'un tel lieu existe réellement.
Les 2 Elfes observent Telimak, très intriguées.
- Tu cherchais le Refuge des Messagers de Paix ? C'est assez incroyable en effet ce coup du destin... Racontes-nous ton histoire... si tu veux bien, dit Cassi en flattant tour à tour chacun des fauves, veillant à ne pas léser sa Tigresse chérie.
Tismeth désigne quelques sièges :
- Installons-nous ici pour le moment ; l'un ou l'autre des Messagers va finir par arriver.

Chacune s'assied confortablement, les félins s'allongent tout près, goutant eux aussi semble t-il la quiétude des lieux ; les soeurs sont impatientes d'entendre ce que leur nouvelle amie a à dire.
Et Telimak, rassemblant son courage, conte aussi simplement que possible son périple jusqu'ici.

- Il y a un certain temps, j'ai arrêté de compter les jours, j'étais à Thunder Bluff et ma vie était encore assez insouciante alors... Il semble qu'une éternité a passé depuis...
Le regard perdu en de douloureux souvenirs, Telimak reprend péniblement le cours de son récit.
- Il y a eu une attaque... d'une violence inouïe... et... et... tout le monde courrait en tout sens, des hurlements, du sang, le feu et la foudre... le chaos en quelques minutes... Et puis l'inconcevable s'est produit... Notre... je... enfin Cairn... Cairn Bloodhoof est tombé !
La dernière phrase est assénée comme un couperet.
Les soeurs respectent le silence bouleversant qui suit la fugace et terrible description.
- J'ai eu beaucoup de chance, je suis encore vivante... mais à quel prix ! C'est une autre qui est tombée à ma place, une jeune chaman inconnue au pelage sombre, qui s'est trouvée entre une lourde épée et moi... Le choc fut tel qu'il nous projeta toutes 2 dans un bain de sang contre l'un des piliers de bois proche de l'ascenseur nord. L'agresseur humain a du penser nous avoir fauchée ensemble de sa lame assassine, car il nous laissat elle et moi pour mortes.

Telimak prend volontiers le verre d'eau pure que lui tend Tismeth. Après quelques gorgées, elle reprend :
- Moi je fus à peine blessée, le sang versé n'était pas le mien ; la chaman avant de mourir a plongé ses yeux dans les miens... elle a réussi à dire quelques mots qui depuis résonnent en moi chaque fois que j'essaie de trouver le sommeil... Elle m'a dit : "Sauves-toi... vite... va à Tanaris... trouves le Refuge, l'endroit de paix... ils sont... ils sont... le seul espoir... trouves Salmae et A... A........"

- Elle s'effondra alors. Je perdis quelques secondes, quelques minutes, ou quelques heures je ne saurais dire, à attendre la mort à mon tour. Quel espoir ? Ses paroles étaient comme un vaisseau dans la brume épaisse de mon cerveau. Et puis un phare éclaira suffisamment la côte pour que je trouve l'énergie de m'extirper de ce terrible calme, trop calme, ce calme d'une ampleur mortelle, qui avait failli m'engloutir, me noyer. Les noms... elle avait dit des noms, m'avait donné des indications : TANARIS d'abord, qui m'indiquait la direction à suivre... puis le Refuge... et enfin Salmae et A... quelque chose...

Accrochée à ce radeau de noms, je traversai Mulgore, puis les Tarides, avec Itak aussi fidèle qu'une ombre, me cachant, me faufilant, évitant tout contact, ne sachant plus à qui me fier, même parmi mes frères dont j'avais vu certains défigurés par la haine légitime déclenchée par la souillure du sol de nos ancêtres. Arrivée aux ascenseurs des Mille Pointes, qui marquaient le point le plus éloigné que je connaissais, je fus surprise de voir que personne n'était posté pour la surveillance de leur usage. Ceci m'inquiéta grandement ; d'un autre coté, cela me permit de passer en toute discrétion, sans avoir à convaincre les gardes de me laisser continuer plus avant, malgré mon manque évident d'expérience.
J'empruntai l'un d'eux, redoublant de vigilence. La traversée de cette région fut bien plus difficile que ce que je pensais. Nous avons usé de 1000 ruses Itak et moi pour continuer notre progression sans devenir le dîner ou la cible de quiconque.
Et à bout de force et de ressources, vous êtes arrivées comme une bénédiction, pour me soutenir jusqu'au bout de cette dérive, vers cet îlot où je m'échoue enfin, épuisée mais toujours vivante.
Un long silence s'ensuit, où chacune réalise pleinement ce qui vient d'être dit.
- J'avais déjà un peu entendu parler de cet endroit, je veux dire... avant le... le drame. Croyez-vous que les Messagers qui vivent là voudront de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Messager


Nombre de messages : 159
Description : Elfe de la nuit, Druide
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 22 Mar à 10:44

*Ayant entendu le récit de la jeune taurenne*

- Bonjour Tismeth, Bonjour Cassandrae, bonjour jeune Taurenne.

*S'approchant de la jeune Taurenne*

- Je suis Arawn Keneilded et je suis heureux de vous voir ici.

*Fais un immense sourire à l'assemblé*

- Je vais à la cuisine, du sanglier ira à tout le monde ainsi que du lait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aghnor
Conciliateur


Nombre de messages : 1343
Description : Druide Tauren, cercle 55
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 22 Mar à 12:08

Alors qu'il parcourt les couloirs du refuge Aghnor apperçoit l'Elfe marcher d'un pas décidé en direction de la cuisine.

« Bonjour Arawn ! Comment allez vous ? Un sanglier et du lait ? Si si... c'est très bien. Mais pourquoi un tel festin ? Des invités ? Tismeth et Cassandrae, dans le hall ?! »

Ravi par la présence de ses amies, il remercie Arawn et se précipite à leur rencontre. Trop vite, peut être. La dernière phrase d'Arawn se perd dans les couloirs du refuge...


Un profond silence règne dans le hall. Tismeth et Cassandrae sont assises en compagnie de Taïgae, la tigresse, le regard tourné dans une même direction.

Alors qu'il s'avance pour les accueillir, un large sourir aux lèvres, Aghnor remarque les deux autres invités dont Arawn n'avait pas eu le temps de lui parler. Quelque peu étonné par cette présence il s'incline maladroitement en remplacement du salut qu'il s'apprêtait à faire.

« Bonjour. Je suis Aghnor, messager de paix. Soyez la bienvenue au refuge du Grand Arbre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkorke
Messager


Nombre de messages : 501
Description : démoniste Orc de niveau 60
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 22 Mar à 12:23

*Ayant entendu le mot "lait", Darkorke se dirige vers la réserve de bière pour en ramener certaines en prévision des non-amateurs de lait*
Décidément, toutes ces arrivées vont nous couter cher en bière héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarkia
Admin


Nombre de messages : 388
Description : Chamane, Taurenne, cercle 54
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 22 Mar à 15:08

Je vois passer Aghnor en courant...

Tiens, c'est inhabituel ca...Encore en retard à un rendez vous?

Par curiosité, je le suis et apercois la jeune taurenne .

Bonjour,
je me nomme Eldarkia, messagere de paix.

Dark, je pense que pour une fois du lait sera le bienvenu. Puis il semble qu'Hope ai fait main basse sur notre reserve de bieres de toute facon...

*se retourne vers Telimak et ses amies de voyage*


Soyez les bienvenues ici.
Peut etre pouvons nous vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messagersdepaix.forumzen.com
Tismeth
Invité


Nombre de messages : 10
Description : Elfe de la nuit - Darnassus - Membre de la Griffe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 12:59

A la vue des Messagers, Tis et Cassi s'inclinent respectueusement devant chacun, sourire aux lèvres. Cassandrae, pudiquement émue, parvient à prononcer des "Enchantée !" à peu près audibles. Reconnaissant Aghnor, elle retrouve meilleure contenance et dit :

- Bonjour, noble Messager ! Ravie de te revoir et de connaitre enfin cet endroit. Tismeth n'avait pas exagéré.
- Bonjour Aghnor mon ami ! J'ai réussi à détourner ma soeur quelques instants de ses chères forêts pour vous visiter *sourit largement, visiblement très heureuse*. Bonjour à tous ! C'est chaque fois la même harmonie qui m'envahit. Eldarkia !!! *s'incline profondément devant la Messagère de Légende* Tu ne nous connais pas, mais j'ai entendu parler de ton courage et ta sagesse... Nous sommes plus qu'honorées par ta présence.

*se tournant vers la jeune chasseuse qui s'est levée et à salué chacun timidement*
- Nous avons fait une incroyable rencontre en chemin, et je crois que cette jeune personne aurait bien besoin de votre aide et de vos conseils avisés. Je vous présente Telimak, et Itak le lion, qui sont passés ces dernières semaines par de dures épreuves *son regard s'assombrit comme jamais Aghnor n'avait vu jusqu'ici*
- Je propose de la laisser vous expliquer elle-même sa situation *regard interrogateur et encourageant vers la jeune fille*

Les présents voient alors une Taurenne assez jeune, de 19me cercle, au pelage et cornes couleur de miel et aux yeux verts. Elle a une mine éprouvée, fatiguée, poussiéreuse... Son regard trahit à la fois détermination et usure. Elle se tient très proche du lion dent-de-sabre dans les mêmes tons sableux qu'elle, aussi piteux qu'elle.

Telimak, depuis qu'elle a franchit le seuil du Refuge, a senti naître en elle un sentiment, d'abord ténu, d'apaisement, qui grandit un peu plus à chaque instant, et se trouve renforcé par la présence des 2 Taurens à laquelle les 2 Elfes semblent tout particulièrement sensibles. La force et le rayonnement qui se dégagent de ces êtres sont tels qu'elle parvient à y puiser un peu d'assurance.

- Je suis ici parce que ... à la demande d'une... Je vais vous expliquer depuis le début, sinon je sens que je vais m'embrouiller terriblement.

- Je suis orpheline depuis longtemps maintenant. J'ai choisi de suivre les pas des valeureux chasseurs par passion pour l'étude de la faune sauvage et pour m'allier à un compagnon que voici *caresse légèrement la tête d'Itak* qui est devenu ma famille, mon frère. Les Maîtres chasseurs de Thunder Bluff m'ont acceptée parmi les novices, et je suis scrupuleusement leurs enseignements, enfin, je fais de mon mieux... et Itak aussi.

Telimak reprend alors le récit qu'elle fit une fois déjà à ses guides.

- Ainsi donc, je suis à la recherche de Salmae, que je ne connais pas... et d'A... je ne sais pas quoi, que je ne connais pas non plus... suite à la supplique de cette chaman à peine plus âgée que moi qui m'a sauvé la vie par 2 fois, car notre destin fut d'être côte à côte face au guerrier sanguinaire, son corps fut mon bouclier... *une simple larme coule lentement sur sa joue* et son âme me montra le chemin vers vous, qui représentez peut-être le salut de la mienne.

- Je ne me sens plus en sécurité à Thunder Bluff, pour le moment... Et Cairn est... est... mort *la gorge nouée, avale péniblement sa salive*. Et je veux croire encore que le Fléau ne peut nous asservir par ces voies facile et séduisante que sont la violence et la haine. Je souhaite permettre à l'espoir si fort de celle qui tomba pour moi de survivre à sa mort, de croître et de se transformer en réalité. Alors la paix du monde sera la mienne et celle de nos Ancêtres.
- Je vous demande humblement d'accepter mes services, mon soutien ; je travaillerai dur car je suis bien jeune encore...

Telimak s'interrompt, prenant soudain conscience de son audace, et se demandant si les personnes qui l'écoutent aussi attentivement, ne vont pas la trouver naïve, présomptueuse, ou pire folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarkia
Admin


Nombre de messages : 388
Description : Chamane, Taurenne, cercle 54
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 15:08

*sourire aux deux elfes*
Je suis enchantee de vous rencontrer!

Je ne peux pas rester actuellement, ne chasse m'attends.
Mais je vous propose de se revoir ...a Ratchet par exemple, le jour de votre convenance, nous pourrons discuter de tout cela tranquillement.

*cherche Darorke du regard*
Les boissons ne vont pas tarder, installez vous confortablement en attendant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messagersdepaix.forumzen.com
Arawn
Messager


Nombre de messages : 159
Description : Elfe de la nuit, Druide
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 15:13

*reviens les bras chargé de nourriture et de lait*

- Me revoici, je pose tous sur la table.

*se prenant un verre de lait et un rôti de raptor*

- Allez servez-vous mes amis. Hmm Ratchet c'est une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aghnor
Conciliateur


Nombre de messages : 1343
Description : Druide Tauren, cercle 55
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 17:50

Aghnor, visiblement ravi par la présence de Cassandrae et Tismeth, sourit tour à tour à Eldarkia et Arawn puis revient sur la jeune Taurenne et l'inspecte longuement. Elle semble avoir repris des forces, mais ses vêtements salis par le sable et les traits tirés de son visage trahissent les souvenirs d'un long voyage.

Quelle force avait pu la mener jusque là, dans le seul et unique but d'honnorer les paroles de celle qui avait partagé son terrible destin, et dont elle ne connaissait rien ?

Semblant persevoir les craintes subites de la Taurenne, il s'assied et l'encourage à faire de même.

« Non Telimak. Nous ne vous trouvons pas naïve. »

Aghnor cherche le regard de Tismeth, comme pour s'assurer que l'ombre qu'il y avait surpris lorsqu'elle avait évoqué l'histoire de Telimak n'était plus visible.

« Nombre de fils de la Horde ou de l'Alliance ont vécu des drames tel que celui qui vous a amené ici. Certains n'ont cherché par la suite qu'à en faire payer le prix à ceux qu'ils considéraient comme responsables, ceux dont la faction en faisait des ennemis. D'autres y ont trouvé un but : éviter à tous prix que cela ne se reproduise.

« Mon passé n'est pas celui-ci. Pas de sang, pas de haine. Sans doutes n'aurais-je jamais quitté le Mulgore si je n'avais pas rencontré Eldarkia, et je n'en ai que plus d'admiration envers ceux qui comme vous parviennent à surmonter de telles épreuves et choisissent de se battre pour écrire un autre avenir que celui qu'on leur a fait entrevoir.

« Avez vous déjà vu la grande forêt des Elfes Telimak ? Vous êtes-vous déjà imprégnée de l'odeur des arbres dans le temple d'Elune ? Avez vous déjà pêché sur les canaux de Stormwind entendant de ci de là les annonces des marchands et les rires des enfants ? Avez vous déjà connu le doux plaisir d'un feu partagé avec des Gnomes et des Nains dans les plaines enneigées de Dun Morog ?

« Non Telimak. Vous n'êtes pas naïve. »

Aghnor sourit à Telimak, certain de pouvoir surmonter la tristesse dégagée par son récit. Mais les souvenirs de la bataille s'emmêlent dans son esprit, et son regard tombe vers le sol à mesure que son sourire s'estompe. S'il avait vu la chamane ce soir là à Thunder Bluff, aurait-il pu la guérir ? Essayant de cacher ses tourments, il relève les yeux vers les deux Elfes qu'il scrute un instant, puis vers Eldarkia et Arawn qui semblent tout aussi touchés que lui, interrompus tous deux dans leur programme.

*regarde Arawn avec insistance pour lui faire remarquer qu'il a fait tomber son rôti de raptor tant il était absorbé par le récit*

Puis, se tournant à nouveau vers Telimak :

« Cairne n'est pas mort Telimak. Je ne sais quel autre nom a voulu vous donner la chamane, mais Salmae est une messagère, vous la retrouverez sans peine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tismeth
Invité


Nombre de messages : 10
Description : Elfe de la nuit - Darnassus - Membre de la Griffe
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 20:12

L'annonce de la survie de Cairne Bloodhoof fait l'effet d'une bombe implosive dans l'esprit de Telimak. Tout devient flou autour d'elle ; même les larmes qui tombent lourdement sur ses mains tremblantes ne la tirent de l'insensibilité sensorielle dans laquelle elle a sombré brusquement "Cairne n'est pas mort... pas mort..." ; les mots font écho en elle comme si elle s'était vidée de toute substance.

Tismeth et Cassandrae ne dissimulent pas leur intense soulagement en apprennant cela également, de façon officielle pour ainsi dire.
- Qu'Elune et tous nos Ancêtres respectifs soient remerciés !
[un doute m'assaille : y a t-il eu un démenti officiel déjà de la mort de Cairne ou non ?? si c'est le cas, pardonnez cet anachronisme]

Telimak recouvre la vue et l'ouïe aussi brusquement qu'elles l'avaient quittée.
- Cairne a survécu ? Mais, je l'ai cru mort ! *repense à la chaman sacrifiée, tombée pour ... rien ! ... quelle dérision*
Essuyant rapidement ses larmes :
- J'en suis si heureuse pour lui et pour nous tous... *un début de sourire éclaire le visage las* En quelques heures, tout me semble différent, je renais à la vie et à l'espoir. J'en suis tout à fait certaine maintenant : je suis Chasseresse un peu plus chaque jour, je mine les métaux et les pierres de plus en plus loin, je progresse peu à peu dans l'étude des ouvrages mécaniques à ressort ou à coulisse... je deviendrai bientôt Messagère aussi, si vous le permettez. J'attendrai avec impatience de vos nouvelles pour vous retrouver à Ratchet par exemple ; je suis disponible quand vous voudrez, ou presque [irl c'est le cas pour l'instant] *acquiesce en direction d'Eldrakia et Arawn*

Se tournant vers Aghnor :
- Vous verrez, vous ne regretterez pas... dites-moi ce que je dois faire, mettez-moi à l'épreuve... Et... présentez-moi cette Salmae... Elle saura bien qui pourrait être A... Et je saurai peut-être à mon tour qui était cette chaman... Et j'irai rendre visite à sa famille, je leur dois cela... Et...
Cette fois, ses traits s'animent enfin, sous l'emprise du soulagement et de l'enthousiasme grandissant.

Tismeth et sa soeur rient de voir la remontée fulgurante du moral de leur protégée.
- Parfait ! Cela semble parfait, dit Tismeth. Faisons donc honneur au repas préparé soigneusement par Arawn. Et trinquons à la santé de Cairne et de tous les artisans de paix en ce monde.

Prenant une grande bolée de lait, Telimak porte un toast ému avec les convives.
- Et... mais ! Je vais pouvoir retourner à Thunder Bluff alors... Puisque notre chef veille toujours sur notre peuple... *sourire incrédule, béat, émerveillé, comique... attendrissant ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Jeu 23 Mar à 23:47

Tismeth a écrit:
[un doute m'assaille : y a t-il eu un démenti officiel déjà de la mort de Cairne ou non ?? si c'est le cas, pardonnez cet anachronisme]
Non, pas plus qu'il n'y a eu d'annonce officielle de sa mort. Chacun son idée sur ce qui s'est passé mais le fait est que Cairne est toujours là Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arawn
Messager


Nombre de messages : 159
Description : Elfe de la nuit, Druide
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Dim 26 Mar à 21:42

*Ramasse son rôti aussi discretement que possible puis trinque avec tout le monde*

- A une nouvelle amie et à Cairne.

*Avale une grande gorgé de lait puis fait un immense sourire en espérant que personne ne l'a vu lacher son rôti à part Aghnor, qui a l'air amusé*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laeyla
Novice


Nombre de messages : 26
Description : Réprouvée Démoniste en quête de sens
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 29 Mar à 14:32

Discrètement Laeyla observe le remue ménage et pense à sa propre arrivée quelque jours au paravant. Elle envoit un sourire à la jeune Tauren. Elle repense à son parcours et se réjouit que voir que Tismeth se sent bien chez les messagers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedieseljester.tripod.com/glory/
Laeyla
Novice


Nombre de messages : 26
Description : Réprouvée Démoniste en quête de sens
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Mer 29 Mar à 14:33

Laeyla a écrit:
Discrètement Laeyla observe le remue ménage et pense à sa propre arrivée quelque jours au paravant. Elle envoit un sourire à la jeune Tauren. Elle repense à son parcours et se réjouit que voir que Telimak se sent bien chez les messagers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedieseljester.tripod.com/glory/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK   Aujourd'hui à 3:19

Revenir en haut Aller en bas
 
LE NAUFRAGE DE TELIMAK ET ITAK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reprise d'un commandement après naufrage.
» Évitons le naufrage de la Guilde!
» Le naufrage de Lordaeron
» Le Naufrage d'une galère
» [Challenge] Le naufrage mystérieux [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge :: L'auberge de Gadgetzan :: Demandes d'intégration à la guilde-
Sauter vers: