Guilde à caractère Role Play du serveur Les Sentinelles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lands of Mystery - Le Fléau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Lands of Mystery - Le Fléau   Sam 22 Avr à 13:21

Chacun connait ce voyageur nain, frère du roi Magni Bronzebeard. Selon les rumeurs il serait emprisonné dans Ahn Qiraj à l'heure actuelle. Suite à ses voyages en Lordaeron et Northrend, il a adressé à son frère le roi ses mémoires. Elles sont également disponibles auprès de la guilde des explorateurs, mais j'en met ici une copie pour ceux qui n'ont pas la possibilité de fouiller les bibliothèques d'Ironforge (la Horde, en particulier).

Nombre :
Inconnu. Sans doute des dizaines ou des centaines de milliers.
Faction :
Le Roi-Liche
Zones d'influence :
Northrend et Lordaeron (principalement)
Buts :
- Répandre le mal, la terreur et la non-vie parmi les vivants.
- Dominer Lordaeron et ensuite le Monde.
- Faire revenir les Réprouvés dans le Fléau.
- Détruire l'Alliance, la Horde et Légion Ardente.[/quote]

Histoire :
Tout le monde connait le Fléau. C'est lui qui a préparé la venue de la Légion Ardente. Le Roi Liche, qui était un démoniste orc (grande surprise, qu'il ait été un démoniste orc, non ?) s'appelait Ner'zhul, et a envoyé une infection non vivante en Lordaeron, avec l'aide d'un archimage corrompu de l'Alliance, Kel'Thuzad. Cette attaque a plongé les habitants dans le chaos : certains contractèrent une infection qui les tuait et les faisait revenir à la vie en tant que zombies débiles (ou pire) ; et d'autres furent forcés de de regarder les cimetières renvoyer les monstres qu'étaient devenus leurs êtres chers.

Le Roi Liche corromput ensuite le bien-aimé prince de Lordaeron, Arthas. Dans un coup de maître, il trompa le prince avec l'aide de Kel'Thuzad, en lui faisant croire qu'il servait ses sujets en les tuant de sang-froid quand il a réalisé qu'ils avaient contracté l'infection mort-vivante. L'âme d'Arthas lui fut prise quand il se saisit de la puissante épée corrompue, Frostmourne, avec l'intention de devenir assez puissant pour sauver son peuple. Il devint un chevalier de la mort, tua son père de sang-froid, et réclama le trône de Lordaeron au nom du Fléau. Quand le pouvoir du Roi Liche commença à s'affaiblir, Arthas fit des recherches et brisa le trône de glace, où Ner'zhul était emprisonné. La puissance du Roi Liche entra en lui, Ner'zhul et Arthas fusionnèrent, et Arthas s'empara du trône de glâce en tant que nouveau Roi Liche. Il règne en Northrend, le lieu de sa corruption. Cependant il n'est pas emprisonné dans la glace comme l'était Ner'zhul, et tout ce que nous savons c'est qu'il commande le Fléau en Northrend aussi bien que les milliers de mort-vivants qui ont submergé l'ancien joyau de l'Alliance, Lordaeron.

Nous ne connaissons pas les plans actuels du Fléau, mais nous craignons tous les conséquences du nombre croissant de mort-vivants, de puissants nécromants, et de liches, qui peuple nos anciennes demeures. Combattre dans une guerre et y mourrir de la mort d'un guerrier, c'est une chose. J'y fait face tous les jours, avec plaisir. Mais se battre en sachant que votre mort ne sera pas nette et que vous reviendrez en tant que créature sans âme, c'est différent. Le Fléau s'oppose à tout le monde, Alliance, Horde, Légion Ardente et les innocents spectateurs. Vous pouvez penser qu'avec autant d'ennemis, il va perdre, mais ça n'arrive pas. Il s'épanouit même, car à chaque fois que l'on perd des guerriers, il les gagne.

Le Fléau n'est cependant pas invincible. J'en ai haché menu quelques uns, certains étaient d'anciens amis, et j'en ferait autant dans le futur. Je ne connait personne, qu'il soit gnome ou tauren, qui n'en fasse pas autant. Ce dont on a horreur, par contre, c'est de devoir profaner les corps des nôtres pour empêcher le Fléau de les relever pour son compte. Certains ne peuvent pas faire ce genre de choses, pour des raisons religieuses ou sentimentales, et ce sont des idiots ; il est plus facile de couper la tête du cadavre d'un ami plutôt que de la couper quand le Fléau l'aura relevé et que votre ami vous regardera dans les yeux.

Combattre le Fléau est quelque chose que personne en Azeroth ne peut éviter. Mais se contenter de tuer simplement une créature ne suffit pas, car il y a généralement un nécromant qui va relever la chose que vous venez de tuer. Je suis un adepte du découpage très fin. Quelques coups de hache bien placés et c'est bon. Le feu peut également être efficace, car des cadavres réduits en cendres ne sont pas très utiles dans une armée. Les gens refusent souvent de brûler leurs champs ou leur maisons quand ils combattent le Fléau, mais une maison partiellement brulée vaut mieux que pas de maison du tout.

Les chevaliers de la Main d'Argent sont à nos cotés, mais ils ont affronté plus de choses horribles que beaucoup d'autres au cours de ces sombres années. Jadis ils étaient le symbole de l'illumination, du bien, de la pureté et de la lumière, mais ils sont cruellement abattus qu'un des leurs soit à présent assis sur le trône de glace. Ils se creusent la tête pour trouver où ils ont fait leur erreur, pour savoir pourquoi ils n'ont pas vu les germes du mal qui rongeaient Arthas. S'il était réellement un paladin, comme ils le sont, alors il n'y a aucun moyen qu'il ait été corrompu. Je pense qu'ils idéalisent trop les paladins, mais je ne suis pas l'un des leurs.

Même si les paladins sont une de nos meilleures armes face au Fléau, grâce à leurs pouvoirs sacrés sur les mort-vivants, ils ne sont plus ce qu'ils étaient. Certains se sont réfugiés dans une folie destructrice, formant la Croisade Ecarlate et tuant aussi bien les vivants que les morts-vivants dans leur désir d'éradiquer le Fléau. D'autres ont traversé la mer avec Jaina Proudmoore pour aider à vaincre la Légion Ardente, et ils rsident à présent à Theramore. Ils font certainement ce qu'ils peuvent pour détruire les mort-vivants qu'ils découvrent en Kalimdor, mais c'est une goutte dans l'océan quand on voit Northrend et Lordaeron. Nous avons besoin des paladins pour vaincre le Fléau, mais ils ne sont plus à la hauteur de la tache, et je ne sais pas combien de temps nous pouvons attendre.

Les rapports venus de Lordaeron disent que le Fléau harcelle les dernières poches de résistance, rase les villages restant, et relève la totalité des cimetières de l'Alliance. En gros, il prend le continent jadis le plus peuplé et il en fait un enfer, ralliant tout le monde, vivant ou mort, sous sa bannière.

Organisation

Au sommet de l'organisation, il y a évidemment le Roi Liche, Arthas. Ils gouverne du haut de sa forteresse de glace en Northrend.

Ses subordonnés directs sont les liches, des mages et nécromants mort-vivants doté d'une grande puissance pour répandre l'infection et commander aux armées non vivantes. Je ne sais pas combien il existe de liche, mais je sais que le bras droit d'Arthas est la liche Kel'Thuzad, qui règne en Lordaeron. C'est Kel'Thuzad qui doit gérer la Croisade Ecarlate (des fanatiques qui tuent tout ce qu'ils rencontrent, juste pour être sûr qu'il ne s'agit pas de mort-vivant) et ça l'occuppe en partie. Kel'Thuzad combat aussi contre les Réprouvés, qui sont des mort-vivants qui se sont libérés du contrôle du Roi Liche. Ils sont menés par un autre mort-vivant terrifiant : la hurleuse Sylvanas Windrunner. Elle guide souvent des troupes pour infiltrer les régions contrôlées par le Fléau.

Les autres membres importants du Fléau comprennent les nécromanciens, chargés de relever les morts et de leur commander, et le culte des damnés, un groupe étrange de mortels (la plupart humains), tous complètement fous. Ils sont tellement fascinés par la non-vie qu'ils vont vers elle, l'adorent et tentent de l'imiter, esperant qu'un jour ils pourront aussi être damnés et devenir des mort-vivants. Ils ne voient pas la stupidité et le mal. Ils voient la puissance et la vie éternelle. Comment ils peuvent considérer la vie d'une créature pourissante et à la botte d'un cinglé en Northrend comme quelquechose qu'ils veulent pour l'éternite, ça me dépasse.


Dernière édition par le Dim 14 Mai à 15:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monde
Diplomate


Nombre de messages : 173
Description : Tauren Chaman du 58ème cercle
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Lands of Mystery - Le Fléau   Sam 22 Avr à 13:28

Je ne vois pas trop pourquoi il serait enfermé dans Anh'Quiraj suite aux mémoires adressées à Magni. Es-tu sûr qu'il ne s'agirait pas plutôt de Naxmarm... Narxrm... dans le nouveau donjon ? (version 1.11) Smile

Dans Anh'Quiraj il n'y a que de gros insectes.

Par contre s'il était enfermé dans Naxmra... dans Nxtrama... dans le château volant, qui est dirigé par Kel'Tzu... Kel'Tza... par la liche... cela se tiendrait Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Lands of Mystery - Le Fléau   Sam 22 Avr à 14:44

Oui oui, j'en suis absolument persuadé. Mais je ne suis pas prêt à entrer à Ahn Qiraj pour vérifier. Peut-être que j'irai quand Brann aura été libéré...

Vous pouvez aller dans les camps des nains en Silithus, ils vous parleront de Brann. L'explorateur est visiblement tombé sur un os en fouinant du coté des silithides...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Lands of Mystery - Le Fléau   Sam 22 Avr à 16:53

(suite)

Citation :
La majorité des morts vivants présents dans une région rendent des comptes aux nécromants ou aux liches de cette région. Ces derniers rendent eux-mêmes des comptes à Kel'Thuzad, et il fait passer les informations pertinentes à Arthas, mais je ne pense pas qu'il inonde son maître avec les détails de ce qui se passe sur le continent. Il ya beaucoup de choses. Et de toute façon qu'il y aurait-il à raconter ? "Bonjour monseigneur, j'ai tué des gens, je les ai transformé en morts-vivants et je les ai laissé se décomposer un peu" ? Si il s'emparait d'une autre ville de la taille de Straholme, ou s'il parvenait à reprendre le contrôle des Réprouvés, ça ce serait une information à faire passer à Arthas.

Les mort-vivants rebelles, les Réprouvés, sont les jokers par ici. Apparamment Arthas a perdu de son contrôle sur les mort-vivants avant de devenir le Roi Liche, et ça a permis à une des hurleuses les plus puissante, Sylvanas Winrdunner, d'échapper à son esclavage. Elle a libéré nombre d'autres créatures non-vivantes et dirige à présent les Réprouvés, depuis les sous-sols de l'ancienne cour de Lordaeron. Bien qu'ils ne fassent pas partie du Fléau et ne soient pas soumis aux structures d'Arthas, les Réprouvés suivent sans doute les mêmes buts : tuer les vivants et régner sur l'ensemble d'Azeroth. Arthas considère les Réprouvés comme des brebis égarées, et souhaite les ramener dans le Fléau. Il a nombre d'autres choses à faire en Azeroth, et il ne se concentre donc pas sur Sylvanas, mais qui sait quand est-ce qu'il va fixer son regard sur elle et sur ses suivants ?

Le point intéressant c'est que plus le mort-vivant est éloigné d'une liche ou d'un nécromant, plus il est désorienté. Ils ne siont plus sous l'emprise du Roi Liche, mais ils ne se libèrent pas pour autant. Une fois que la volonté du nécromant (ou autre) a quitté la tête d'un mort-vivant, ce dernier se retrouve privé de la mémoire de son ancien être, et il erre dans les environs, enveloppes sans âmes, cherchant quelqu'un pour les guider. Bien sûr ni vous ni moi ne pourrions les guider : à moins d'être un nécromant, il est impossible d'aller vers un zombie et de lui ordonner de vous suivre.

Citation :
Lieux

Arthas gouverne le Fléau en Northrend depuis le Trône Gelé, et vous ne pouvez pas faire un pas en Icecrown sans tomber sur une de ses bêtes. Et croyez-moi, j'y suis allé et j'ai essayé, mais il y en a toujours plus.

La base secondaire du Fléau est le continent de Lordaeron, dans la cité de Stratholme, première conquête d'Arthas. C'était une cité de 25.000 personnes, je l'ai souvent visitée. Et maintenant c'est impossible. Je ne crois pas qu'il reste des mortels là-bas, hormis les nécromants et les membres du Culte des Damnés. C'est jouissif de tuer un de ces fichus bâtards et de faire en sorte qu'ils ne puissent pas être relevés. Il n'y a qu'à prendre la tête, la plupart du temps. Les régions du Nord et de l'Est de Lordaeron sont pratiquement remplies de membres du Fléau. Leur odeur infecte empeste l'air.

Mais le Fléau est quasiment partout, descendant dans mon pays, Khaz Modan, en Azeroth, et même dans l'Ouest de Kalimdor. Arthas veut être partout, et il en a le pouvoir. Un des rares endroit dont le Fléau est absent est sans doute Undercity en Lordaeron, mais c'est tellement infesté de Réprouvés qu'il est impossible de savoir s'il y a des membres du Fléau dans la ville ou pas. Les Réprouvés le savent certainement, eux. Quoique visiter une ville partagée entre le Fléau et les Réprouvés, ce n'est pas ce que j'appelle des vacances, même s'ils servaient de la bonne bière.

Citation :
Membres

Les membres du Fléau sont faciles à remarquer, sentir et identifier. Faciles à rejoindre également : il suffit soit d'aimer le Fléau soit d'être un mort-vivant sous l'emprise d'Arthas, quasiment rien pour entrer dans la bande.

Certains des premiers membres étaient des mortels qui avaient succombé à l'infection non-vivante. Les gens attrappaient la peste et mouraient, avant d'être relevés sous forme de zombies. Cette technique de destruction massive ne fut visiblement pas aussi efficace que le voulait le Roi Liche, car il a commencé à ordonner aux nécromants de profaner nos cimetières et relever d'autres membres encore.

Il n'y a que deux choses qui puissent séparer un serviteur du Fléau de la volonté du Roi Liche : une perte de puissance d'Arthas similaire à celle qui a permis aux Réprouvés de se libérer. Et une bonne hache à l'ancienne. Les créatures du Fléau sont profondément attachées à la volontée du Roi Liche, et elles l'accomplissent avec une ferveur aveugle.

Le culte des damnés, par contre, est une belle énigme. Personne ne sait pourquoi ils font ce qu'ils font. Peut-être que leurs mères ne les ont pas assez aimé ? Ils n'ont pas appris ce qu'est la vie ? Quelque soit la raison, ils servent le Fléau de leur plein gré, s'habillant de robes sombres, faisant leur devoir, et aidant la peste à se répandre dans de plus en plus de villes.

Citation :
Meneurs :

Arthas, le Roi Liche :
A l'origine un chevalier de la Main d'argent et héritier du royaume de Lordaeron, Arthas était un fier paladin. Quand il a vu son peuple attrapper la peste et en mourrir, puis se retourner contre lui dans une armée non-vivante, il est devenu fou. Croyant que la seule façon d'éradiquer la peste était de tuer ceux qui l'avaient atrappé, il en massacra plus d'un dans les rues de Stratholme. Il ne parvint pas à contenir la maladie et la cité tomba entre les mains du Fléau. Il entendit alors parler d'une puissante épée qui pourrait luipermettre de vaincre le Fléau, mais ce n'était qu'un piège ingénieux destiné à le forcer à servir. Il fit assassiner ses mercenaires puis ses propres alliés, pendant le voyage jusqu'à l'épée, et une fois sur place il vendit son âme à Frostmourne et tua son amis Muradin Bronzebeard. A présent qu'il était censé être assez puissant pour aider son peuple il était devenu si malfaisant qu'il offrit librement ses services au Fléau.

Arthas était un fidèle serviteur du Roi Liche et était à la tête du Fléau, quand il sentit son pouvoir s'affaiblir. Des tremblements secouaient la terre : Illidan Stormrage avait pris la foirme d'un démon, puis avait rassemblé une armée de nagas et d'elfes de sang pour détruire le Trône Gelé. Arthas et son armée de mort-vivants rencontrèrent Illidan et le vainquirent, devant la forteresse d'Icecrown. Le trône se brisa et l'esprit de Ner'shul fut finalement libéré. Il entra en Arthas et les deux êtres fusionnèrent, donnant naissance au nouveau Roi Liche.

Désormais Arthas règne depuis Northrend, dirigeant le Fléau pour qu'il s'empare de plus en plus de terres. Il a de nombreux buts, du moins on lke pense. Il veut reprendre le contrôle des Réprouvés, et devenir le roi (ou le dieu) de tous les morts vivants. Il veut étendre la peste au sud vers Stormwind et les villes voisines, et en Kalimdor. Il veut tuer son anciene amie et amante, Jaina Proudmoore, et prendre le contrôle de l'Alliance. Ensuite, il veut gouverner toutes les especes intelligentes de la planète. Les Elfes de la nuit murmurent qu'il garde un oeil sur les dragons, et même sur Elune, pour les dominer. S'il parvient à détruire les dieux d'Azeroth, rien ne pourra l'arrêter.

Kel'Thuzad (liche nécromancienne) :
Kel'Thuzad était un mage humain dont l'attirance pour la magie des arcanes permit à Ner'zhul de corrompre. Il y a vingt ans, Kel'Thuzad fonda le Culte des Damnés pour aider Ner'zhul à répandre la Peste. Il a mis 15 ans à la lancer, mais quand il l'a fait, ça a enflé comme un jeu d'enfant de Khaz Modan qui part mal. Kel'Thuzad prit part à la corruption d'Arthas, le provoquant et le menant de plus en plus au Nord. Arthas tua Kel'Thuzad mais il le ressuscita sous la forme d'une puissante liche. Quand Arthas fut complètement corrompu, Kel'Thuzad devint son second. Ils commencèrent à réaliser la volonté du Roi Liche : invoquer la Légion Ardente dans le monde.

C'est moins évident à suivre par la suite, mais j'ai pu reconstituer un peu ce qui s'est passé. Le Roi Liche était soumis à la volonté de la Légion Ardente, et Arthas et Kel'Thuzad étaient soumis à la volonté du Roi Liche. Au cours de la troisième guerre, Arthas et Kel'Thuzad, bien que loyaux à leur maître, refusèrent de suivre les instructions de la Légion Ardente. Ils avaient commencé à ressentir la haine que le Roi Liche éprouvait pour ses maîtres, les démons, et ils commencèrent à oeuvrer pour se libérer d'eux. Croyez-le ou non, mais je crois bien que la rebellion du Fléau a joué un grand rôle dans notre victoire contre la Légion Ardente. Si Archimonde avait pu commander à la totalité du Fléau, je ne pense pas qu'il ait été possible de l'arrêter. Je ne connais personne qui aie de la reconnaissance pour le Fléau, cependant.

Actuellement Kel'Thuzad réside à Stratholme, instruisant le Fléau, faisant ses rapports à Arthas et dirigeant le Culte des Damnés. Il semble être complètement avec le Roi Liche, mais on peut se poser des questions. Arthas a absorbé la puissance de Ner'zhul. Est-ce que Kel'Thuzad souhaiterait un jour prendre la place d'Arthas à Northrend ? La bataille qui en résulterait serait probablement passionante. Elle ferait en tout cas du bon boulot, en détruisant un bon nombre de mort-vivants. Ce serait même une très bonne chose. Que le Fléau se soit opposé aux Démons a été très utile à tout le monde dans la dernière guerre. Sauf aux démons, bien sûr.

Linnea Hallow (humaine nécromancienne) :
Linnea étudie la magie depuis sa jeunesse, ayant été retrouvée devant la porte d'un magicien de Stormwind quand elle était enfant. Sans parents et ayant été élevée parmi des mages, elle est devenue talentueuse et froide. Je l'ai rencontrée une fois, il y a des années. Elle s'était arrêtée en Khaz Modan avant de continuer vers le nord. Nous ne savions pas à l'époque qu'il s'agissait d'une nécromancienne, et qu'elle était en contact avec Kel'Thuzad. Il l'avait appelée à ses cotés alors qu'il répdnait la Peste dans Stratholme, et elle devait l'aider à relever les morts pour agrandir l'armée du Fléau.

Ceci fait, elle commença à instruire les nécromants pour qu'ils servent le Fléau. Elle a rencontré de la résistance, car les Réprouvés font ce qu'ils peuvent pour la stopper. Les Réprouvés sont impressionnés par les pouvoirs nécromantiques de Linnea, et ils tente de la faire venir avec eux en jouant sur ses élèves. Cependant, le Fléau a bien plus à offrir à un nécromant, et la plupart d'entre eux servent donc Arthas. Avec Linnea qui les instruits, ils deviennent aussi froids et calculateurs qu'elle.

La localisation actuelle de Linnea est inconnue, mais son nom est encore assez pronconcé pour que je sois sur qu'elle est encore vivante, et qu'elle relève encore des morts quelque part en Lordaeron. Je la suspecte d'être dans le Sud de Lordaeron, aux alentours des contreforts d'Hillsbrad, ou alors rôdant autour de la cité de Nid-de-l'Aigle. Après avoir vidé nos cimetières de leurs morts, je pense qu'elle va s'attaquer aux trolls de la région et ensuite les relever, mais j'ai peur qu'elle vise plutôt les dragons verts qui patrouillent dans le secteur. Le Fléau est déjà terrifiant, mais avec des dragons verts non-vivants ce serait monstrueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lands of Mystery - Le Fléau   Aujourd'hui à 3:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Lands of Mystery - Le Fléau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Charlie & Mary Faith ? Yesterday is history. Tomorrow is a mystery. Today is a gift. That’s why we call it “The Present”
» MYSTERY MEN ( Playing mantis) 1999
» Mystery Valley (Scénar : 17%, Décors+Objets+Persos : 0%)
» The Ultimate Doom - E2M9 : Fortress of Mystery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge :: Les salles du refuge :: La bibliothèque-
Sauter vers: