Guilde à caractère Role Play du serveur Les Sentinelles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lands of Conflict - Le Syndicat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Lands of Conflict - Le Syndicat   Dim 7 Mai à 16:20

Citation :
QUE CHACUN SACHE DESORMAIS que suite à son association avec la malfaisante Horde au cours de la guerre, le dénommé Aiden Perenolde est condamné au bannissement et à la perte de ses biens et richesses. Toute personne reconnue comme étant son alliée (voir la liste ci-dessous) est condamnée à la même peine, en tant que traîtres à l'Alliance et à ses habitants. Tous devront abandonner leurs droits de vivre au sein de l'Alliance : ils sont considérés comme des ennemis de tous les habitants de Lordaeron. Que les bonnes gens de ce pays ne leur accordent plus ni aide ni gîte ni couvert. Ne les traitez pas mieux que la façon dont ils ont traité l'Alliance.

Ainsi est-il dit en la septième année de la nouvelle Alliance.

Seigneur Uther Lightbringer, des chevaliers de la Main d'Argent

***

Nombre :
3 000 personnes
Faction :
Indépendants
Zones d'influence :
Le Syndicat est basé à Strahnbrad et jouit d'une forte influence dans les montagnes d'Alterac et les hautes terres d'Arathi, où il s'est emparé de Stromgarde.
Buts :
Ces nobles corrompus et bannis cherchent à présent à tirer avantage des troubles internes de l'Alliance et reconquérir leurs terres.

Histoire :
Au cours de la deuxième guerre, la Horde essaya de rallier quelques nobles de l'Alliance pour l'aider à remporter la victoire. Les influençables nobles des montagnes d'Alterac acceptèrent d'aider la Horde à renverser les chefs de l'Alliance et envahir Lordaeron. Après la défaite de la Horde vint le temps du châtiment pour les traîtres : l'exil de leurs anciennes demeures. Nombre d'habitants pensaient que ces lâches avaient mérité la mort, et de fait la vie des bannis devint très difficile. La majorité des gens refusait tout contact avec les bannis, et toutes les portes se refermaient devant eux. Il faut dire aussi qu'ils étaient nombreux : ils s'agissait plus de réfugiés que d'une poignée d'exilés, et la plupart des fermes n'auraient pas pu les héberger même si elles l'avaient voulu.

Les nobles déchus découvrirent avec désarroi que les quelques bandes d'orcs libres en Lordaeron les ignoraient et refusaient également de les aider. Alors ils se mirent à voler pour rester en vie. Et c'est alors qu'ils se rassemblèrent pour devenir plus puissants, et ils se donnèrent le nom de Syndicat. Le seigneur Aiden Perenolde prit vaguement la tête de ce groupe hautain et hétéroclite. Ces hors-la-loi eurent beaucoup de mal à travailler ensemble, mais ils parvinrent à rester en vie, pillant villes et villages, et voyageant continuellement. Pendant ces voyages d'autres hors-la-loi les rejoignirent. Ces voleurs professionnels préféraient travailler dans une bande que rester isolés, bien que certains aient détesté les chefs orgueilleux des nobles du Syndicat.

Le seigneur Aiden Perenolde, chef autoproclamé, arriva à la conclusion qu'il devait agir à grande échelle s'il voulait reprendre ses terres. Quand la Légion Ardente et le Fléau lancèrent leur assaut sur Lordaeron, il ne refit pas l'erreur de s'allier avec l'Ennemi. Il profita simplement de la distraction de l'Alliance pour revenir dans son pays. Les habitants sur lesquels le Syndicat avait régné jadis étaient à présent terrifiés et harassés. Ils n'opposèrent que peu de résistance, plus concernés par les créatures infernales qui rôdaient dans le pays. Le Syndicat reconquit ainsi les montagnes d'Alterac. Il se bat toujours à l'heure actuelle contre les Ogres et les Morts vivants pour rester maître chez lui. Et une fois l'essentiel d'Alterac reconquit, le Syndicat voulut étendre sa zone d'influence, et punir l'Alliance, déjà mal en point. Ils jetèrent les yeux sur les hautes terres d'Arathi, au sud.

Les factions :
Comme la Croisade Ecarlate, ces humains sont considérés comme des ennemis de l'Alliance. L'organisation malade qu'elle est devenue n'a cependant plus les moyens de s'occuper d'eux. Les seules menaces crédibles pour ces malfrats sont les quelques humains des régions menacées par le Syndicat. La famille Trollbane est en mesure de rivaliser, par exemple. Les membres du Syndicat détestent également passionnément la Horde, car les Orcs les ont rejetés quand le Syndicat a eu besoin d'eux.

Organisation :
Le problème avec le Syndicat c'est qu'il a été créé par des nobles égoïstes et orgueilleux, avec des terres des fermes et des paysans qui jadis leur étaient soumis. Quand le temps vint de se réunir et de travailler ensemble, il fut difficile de trouver un chef : ils voulaient tous l'être. Quand les montagnes d'Alterac ont été reprises et que presque tous les nobles ont été de retour chez eux, servis par une foule de bandits, les vieilles habitudes revinrent. Chaque noble se détacha des autres et considéra qu'il ne devait plus allégeance à personne.

Quand le seigneur Aiden Perenolde proposa de profiter de l'état de faiblesse de l'Alliance et d'attaquer les territoires voisins, c'est à contrecoeur que le Syndicat se rassembla à nouveau sous ses ordres. Il n'y a aucune organisation dans le Syndicat en dehors du contrôle de Perenolde, bien que le seigneur Falconcrest ait pris le commandement dans les hautes terres d'Arathi. Chaque noble a une maisonnée et une famille à son service, y compris quelques malfrats ou bandits ramassés sur le bord de la route. Un noble répond à son tour aux ordres du seigneur Perenolde, mais c'est tout. Le Syndicat est gangrené par l'orgueil et la jalousie, et tous veulent prendre la place du seigneur Perenolde. Il y a peu de hiérarchie et aucune organisation véritable. Les querelles internes, en général concernant les nouvelles acquisitions, sont monnaie courante.

Le sale boulot est confié aux subalternes des maisonnées, naturellement. Quand ils étaient en exil, les nobles participaient aux combats et aux vols, mais ils ne jugent au-dessus de ça désormais. Ils veulent surtout entraîner leurs hommes et préparer de grandes conquêtes sur les débris de Lordaeron. Ne vous méprenez pas, pourtant, ces nobles sont dangereux et ils prendront les armes s'ils y sont poussés.

Géographie :
Le Syndicat est basé dans les montagnes d'Alterac, et dans les hauteurs le quartier général de Perenolde est devenu le lieu de rendez-vous des nobles d'Alterac. Le Syndicat s'est aussi étendu vers le sud, dans les hautes terres d'Arathi, et là-bas la plupart des nobles servent le seigneur Falconcrest (dont le quartier général est à Stromgarde).

Membres :
La plupart des membres du Syndicat n'ont pas choisi de l'être : ils faisaient partie des serviteurs ou de la famille des traîtres et ils ont été bannis de leur pays avec eux. Ils ont appris la rude vie des voleurs sur le tas, laissant derrière eux leurs nids douillets pour détrousser les gens. Ils ont toujours su le justifier sans problème, disant que leurs victimes devraient les soutenir tout de même, comme ils l'ont toujours du.

Nombre de valets, de palefreniers et de jeunes nobles gâtés ont développé une grande adresse et une mentalité effroyable quand ils ont du vivre sur les routes. Après quelques semaines de gémissements, presque tous commencèrent à dépérir avec la baisse de leurs économies. Avec suffisamment d'objets volés il purent reconstruire une parodie de société dans les contreforts montagneux.

Quitter le Syndicat est très difficile. Les nobles savent qui appartient à leur petite bande personnelle et ils voient bien quand il manque quelqu'un. La punition pour avoir tenté de s'échapper est d'être fouetté et marqué d'un S dans le dos.

Les bandits ont trouvé dans le Syndicat un groupe puissant qui même s'il est secoué de guerres internes est toujours meilleurs que les petites bandes qu'ils dirigeaient. Le Syndicat a des plans plus ambitieux que de simplement détrousser les réfugiés qui fuient Lordaeron. La conquête d'un territoire est au-delà de ce dont les bandits avaient osé rêver, et ils se rallièrent avec empressement. Le Syndicat accepta leur serment d'allégeance, et ainsi de puissants guerriers et voleurs apportèrent leurs compétences au groupe. Une des décisions les plus intelligentes qu'Aiden Perenolde a pris pour le Syndicat a été de dissoudre ces bandes de hors-la-loi dans les maisonnées des nobles. En donnant aux hors-la-loi de nouvelles allégeances, il ôta aux bandes la capacité de rester ensemble et de peut-être travailler contre les intérêts des nobles. Son astuce fonctionna parfaitement, et la plupart des bandits ont coopéré avec lui, dans l'espoir de bénéfices supérieurs.

Tout membre de la Horde qui tombe entre les mains du Syndicat est abattu avant d'ouvrir la bouche.

Personnalités :
Seigneur Aiden Perenolde (voleur et guerrier humain) :
Aiden a été élevé dans l'abondance, sans jamais connaître le besoin. Il adorait sa maison dans les montagnes d'Alterac, mais gardait en ligne de mire la cité de Lordaeron. Il n'est pas de sang royal et n'aurait aucun droit au trône de Lordaeron, même si toute la famille royale mourrait. Quand la Horde a envahi Lordaeron il a vu sa chance de profiter des troubles et de récupérer pour son compte la couronne royale. Quand les nobles ont été chassés de leurs domaines vers les hautes terres d'Arathi, après la défaite de la Horde, il a su que s'ils ne coopéraient pas ils mourraient tous. Il parvint à installer une certaine emprise sur les nobles irrités et organisa des groupes de raid sur les villes locales. Quand il regagna le contrôle de ses terres (et de ses voisins) après la troisième guerre, il fut saisi du brûlant désir de punir l'Alliance, indépendamment du fait qu'elle se soit effondrée avec Lordaeron. Il parvint à pousser les autres nobles à s'emparer de plus en plus de terres voisines, et désormais le Syndicat tient une bonne partie des montagnes d'Alterac et des hautes terres d'Arathi. Il sait que c'est une cible pour ses propres hommes et se protège en conséquence. Il a 66 ans, a la peau mate et les cheveux sombres, et a les yeux bleus.

Seigneur Falconcrest (voleur et guerrier humain) :
Le seigneur Falconcrest était un des nombreux petits nobles d'Alterac soumis à Perenolde. Il n'a jamais aimé le vieux roi, mais il admet qu'il avait de bonnes idées de temps à autre, et pense que c'était une bonne chose de s'allier à la Horde. Quand la noblesse a été bannie, il a commencé à penser que le Syndicat ferait mieux de le suivre car il reprocha à Perenolde la perte de leurs domaines. Selon lui il aurait été possible d'obtenir des sanctions plus douces de la part de l'Alliance, et ne pas être bannis et devoir se débrouiller comme des paysans. Il admet tout à fait que leur plan pour s'emparer des terres de Lordaeron a fonctionné mieux que prévu, et il a saisi l'opportunité de diriger le Syndicat dans les hautes terres d'Arathi. Là, loin de Perenolde, il entraîne discrètement les voleurs pour lutter contre les membres du Syndicat du Nord, bien qu'il sache très bien qu'il doive agir lentement, méthodiquement pour être sûr que ses forces sont assez importantes avant de faire sécession. Il est plus jeune que Perenolde (il n'a qu'une quarantaine d'années) et est prêt à prendre tout son temps pour se préparer. Il est roux, a la peau blanche et les yeux d'un bleu clair. Il s'habille de vêtements amples et légers, pour empêcher le soleil de brûler sa peau sensible.

Dame Beve Perenolde (magicenne et voleuse humaine) :
Beve est l'aîné des enfants d'Aiden et de la défunte Isolde Perenolde. Jeune femme elle a été envoyée étudier la magie dans la cité de Lordaeron, mais elle a volontairement quitté l'école pour rejoindre sa famille en exil, joignant ses compétences magiques à leur cause. Elle s'est complètement consacré à sa famille, mais est en désaccord avec son père sur de nombreux points. Elle sait qu'elle héritera de lui quand il mourra, et elle considère que le contrôle du Syndicat fait partie de cet héritage. Elle pense qu'elle dirigera bien et que le seigneur Perenolde ne manquera pas longtemps à ses frères et soeurs. Son père est toujours escorté d'un grand nombre de gardes du corps, et il est donc très peu probable qu'elle puisse le faire assassiner. Mais ça ne l'empêche pas de continuer ses études magiques et de chercher une faille dans ses défenses. Elle croit que son père ignore ce qu'elle manigance mais il sait très bien ce qu'elle veut. Elle est la plus puissantes des quelques mages du Syndicat. Agée d'une quarantaine d'années et de taille moyenne, elle a les cheveux blonds, un air sérieux et des yeux marrons. En général elle porte des robes de mage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lands of Conflict - Le Syndicat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Présentation de Conflict of Heroes
» X3 Gothic Conflict , mod BFG pour X3 Terran Conflict/ modé Overlord et Mars p12
» Syndicat des moderateurs sous payés
» Hagane : The Final Conflict - Fiche de jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge :: Les salles du refuge :: La bibliothèque-
Sauter vers: