Guilde à caractère Role Play du serveur Les Sentinelles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lands of Conflict - Le SI:7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Lands of Conflict - Le SI:7   Lun 8 Mai à 16:19

Hors-la-loi de Stormwind [étrangement traduits par Blizzard en SI:7]


Nombre :
2 500 personnes
Faction :
Alliance
Zones d'influence :
Le SI-7 est basé à Stormwind et est influent dans la forêt d'Elwynn, les marches de l'Ouest et les Carmines.
Buts :
Ces bandits d'élite se sont complètement soumis aux règles de l'Alliance, mais feront le sale travail.

Histoire :
Le SI-7 est une des plus anciennes organisations d'Azeroth (il est aussi appelé les hors-la-loi). Bien avant les guerres contre la Horde, les habitants de Stormwind ont trouvé que le royaume était incapable de parvenir à ses fins en restant dans la stricte légalité. Un de leurs chefs, Erwill Youngton, contacta secrètement une voleuse emprisonnée à Stormwind. Pathonia Shaw avait été arrêtée plusieurs fois pour vol. Emprisonnée pour au moins la troisième fois, elle était célèbre pour réaliser des vols prestigieux. Youngton lui offrit la clémence si elle acceptait de créer un groupe destiné à faire vite et bien les sales boulots de Stormwind. Elle accepta sur-le-champ, ajoutant qu'elle trouverait un moyen de faire son travail avec style.

Le SI-7 furent créés le jour où Pathonia Shaw s'introduisit de nuit dans la chambre d'un haut elfe corrompu et le tua sans salir la chambre à coucher : pas une goutte de sang ni un drap froissé. Avec l'accord d'Erwill Youngton, elle ratissa les prisons et grâce aux malfrats qu'elle accueillait dans la famille, comme on l'appelait, elle mit sur pied une petite troupe qu'elle mit au service de Stormwind.

Les hors-la-loi étaient là quand les orcs traversaient le portail et envoyaient leurs éclaireurs. Ils n'arrivèrent pas à créer de vraies difficultés aux forces ennemies car la Horde était nombreuse et les assassins n'avaient pas d'entraînement militaire. Ils étaient bons à un contre un, comme ils le découvrirent vite, et alors ils se concentrèrent sur l'espionnage des chefs de la Horde.

Shaw était une voleuse par nécessité et n'était pas mauvaise. Comme on lui avait permis de continuer à faire ce qu'elle aimait, et même qu'on la payait pour ça, elle devint un farouche partisan de Stormwind, puis de l'Alliance à sa création. Elle fit en sorte de protéger le royaume avec ses recrutements : on ne mord pas la main qui vous nourrit. Si ça ne suffisait pas de voler et tuer discrètement, avec un salaire fixe, alors les bandits n'entraient pas au SI-7. Le message était clair. On ne commet de crimes que sur ordre de Stormwind.

Shaw avait une autre contrainte pour rassembler son groupe. La discrétion était essentielle. Les bandits ne se promènent pas souvent en criant qu'ils sont des bandits, et ça n'a pas changé quand ils sont entrés au SI-7. Le roi de Stormwind est le seul à détenir une liste complète des membres du SI-7, et quand un des hors-la-loi était associé avec d'autres personnes lors d'une opération de grande envergure (comme ça a été le cas pendant les trois guerres), sa spécificité n'était pas dévoilée. Ils passent pour des guerriers ou des éclaireurs, parfois même des magiciens, mais gardent leur mission : voler et tuer quand c'est nécessaire. Les chefs d'unité connaissaient parfois la présence d'un hors-la-loi, mais le plus souvent seul le hors-la-loi savait pour quelle raison il était envoyé.

La population de Stormwind connaît l'existence du SI-7, et les autorités ont monté de grandes opérations de propagande : le SI-7 n'est composé que de combattants pleins de style et de panache, trop talentueux pour servir dans l'armée avec les soldats de base. Ce sont des hommes de l'ombre travaillant uniquement de nuit, enveloppés de mystères et d'histoires de bonnes femmes. Il y a des enfants (même parfois des riches) qui deviennent hors-la-loi dans l'espoir de devenir un jour membre du SI-7. Personne ne sait qui ils sont mais presque tout le monde prétend en avoir vu un, même si c'est très improbable.

Shaw a prit sa retraite il y a dix ans et a mis a la tête du SI-7 son petit-fils, Matthias. Elle l'a élevé depuis sa petite enfance pour être à la hauteur, testant sa vitesse et sa dextérité, sur le plan physique, et s'assurant qu'il comprenait la différence entre faire ce qui est juste et faire ce qui est nécessaire. Car les deux ne sont pas forcément les mêmes.

La cathédrale de la lumière comprend que le SI-7 doit exister pour le bien de Stormwind et de l'Alliance, mais les prêtres ne pardonnent pas l'assassinat. Ils regardent simplement ailleurs.

Organisation :
Le SI-7 se voit lui-même comme un poing fermé sur la poignée d'une dague, et se structure en cinq groupes, comme les cinq doigts de la main. Matthias Shaw et son groupe de meneurs sont le Pouce, se chargeant de la gestion et de la direction. La direction se compose d'une trentaine de hors-la-loi expérimentés, dont beaucoup connaissaient Pathonia, certains ayant même été choisis par elle. Ils sont familiers de la façon dont elle veut faire marcher le SI-7 et à l'occasion ils poussent Matthias sur la bonne voie. Les autres s'occupent des quatre autres doigts, dirigeant, entraînant, écoutant les rapports, et tenant la comptabilité en s'assurant que les salaires sont payés.

Les deux doigts suivants sont composé des hors-la-loi les plus talentueux et sont composé d'environ 500 personnes chacun. L'Index est le plus haut niveau qu'un hors-la-loi peut atteindre en conservant une existence presque normale avant de devenir un dirigeant dans le Pouce. L'Index est composé d'assassins, les cibles allant de l'élimination de seigneurs de guerre rivaux à la corruption de prêtres. Le majeur se consacre aux "acquisitions" de matériel, soit recherchant les objets volés pour leur rendre à leurs propriétaires légitimes soit s'emparant d'un objet puissant possédé par une personne qu'il ne faut pas tuer.

Les cinq cent et quelques hors-la-loi qui composent l'Annulaire excellent en espionnage, et travaillent souvent avec des hors-la-loi de l'Index ou du Majeur pour réunir des informations, pour mémoriser des textes sans les voler, et pour fournir une diversion ou des guetteurs pendant que les autres font leur travail. Les hors-la-loi de l'Auriculaire sont les plus nombreux et les moins valorisés. Environ 1 000, ils sont surtout des hommes de main : ils s'occupent généralement de faire disparaître les cadavres, de cacher les vivants et de créer un alibi. C'est leur travail de faire en sorte qu'on ne découvre pas les identités des membres du SI-7. Ce sont aussi eux qui recrutent.

Géographie :
Le SI-7 est basé à Stormwind mais voyagent à l'occasion vers d'autres possessions de l'Alliance en Azeroth. Ils sont influents en Elwynn, dans les Carmines et les marches de l'Ouest. Ils ont parfois des missions dans d'autres endroits, comme le bois de la Pénombre ou le Défilé de Deuillevent, mais ils ne s'aventurent jamais plus au sud.

Membres :
Tous les malfrats et les voleurs de Stormwind veulent appartenir au SI-7. La ville tout entière considère son travail comme nécessaire et admirable. C'est cependant un groupe difficile à rejoindre, car les autorités de Stormwind refusent d'intervenir dans la vie quotidienne du SI-7. L'organisation a débuté avec le rassemblement de bandits "dignes de confiance" récupérés dans les prisons, et le mot est passé. Il y a des voleurs qui se laissent arrêter uniquement pour avoir une chance d'être contacté par le SI-7 (et le pardon ne le gêne pas non plus).

Quand la prison de Stormwind a été remplie de voleurs souriants et enthousiastes, le roi Anduin Wrynn a contacté Matthias Shaw et lui a demandé d'intervenir. Matthias a confié à l'Auriculaire du SI-7 la charge du recrutement d'autres membres, apprenant à ces hors-la-loi à reconnaître le talent et la discrétion (quelque chose que les malfrats de Stormwind avaient laissé de coté dans leur empressement à rejoindre le SI-7). Un hors-la-loi de l'Auriculaire suivra un malfrat et lui laissera un message avec un lieu de rencontre et une main ouverte dessinée. Si le malfrat viens seuls au rendez-vous il rencontrera le hors-la-loi de l'Auriculaire. Si l'entretien se passe bien le malfrat recevra un autre message avec un autre lieu de rendez-vous et le dessin d'un poing fermé, en signe de son admission.

Certains hors-la-loi placés sous les ordres de Pathonia voulurent se vanter avec des tatouages du poing, le symbole de l'organisation, mais elle leur interdit, les mettant en garde contre des signes permanents sur le corps indiquant l'appartenance au SI-7. A la place ils portent un vêtement blanc avec un simple fil rouge cousu dessus, comme si c'était une erreur de fabrication. Les hors-la-loi savent quoi chercher, mais les autres ne remarqueront rien.

L'initiation est difficile. Tout est testé chez le candidat, des compétences physiques à la moralité. Beaucoup de ces tests sont subtils : le futur hors-la-loi doit être absolument digne de confiance, car sans cette confiance entre les hors-la-loi c'est tout le SI-7 qui tomberait. Le sens moral et la loyauté envers Stormwind sont deux des aspects les plus importants pour les hors-la-loi, et ces qualité sont plutôt difficiles à trouver. Quand les candidats sont rejetés, ils ne gardent que le visage de leur instructeur en mémoire (et encore...). Le SI-7 considère comme acceptable le risque qu'un hors-la-loi de l'Auriculaire soit identifié, et pense que cette identification ne lui fera pas grand mal.

Quand il est pleinement accepté le nouveau hors-la-loi reçoit les taches les plus ingrates tout en devant aussi s'entraîner pour devenir un Annulaire. Même les bandits, voleurs et larrons renommés commencent au bas de l'échelle et doivent travailler dur pour monter.

Personnalités :
Maître Matthias Shaw (voleur humain) :
Matthias Shaw est un gamin pour diriger une telle organisation, mais du haut de ses 33 ans il n'est pas impressionné. Sa mère était un hors-la-loi de l'Index qui est morte en faisant son travail quand il avait quatre ans. Il a alors été élevé par sa grand-mère, Pathonia Shaw. La fondatrice du SI-7 n'a pas souhaité lui mentir sur la mort de sa mère ni sur les activités de sa famille. Mathias est devenu le plus jeune membre des hors-la-loi quand sa grand-mère l'a admis dans l'Auriculaire pour ses dix ans, et il a ensuite gravi les échelons, passant plus de temps que la moyenne aux autres postes. Tout a très bien fonctionné pour lui, il savait très bien ce que l'on faisait à chacun des postes et ce que l'on attendant des recrues. Sa grand-mère lui a transmis le contrôle du SI-7 pour son trentième anniversaire, choisissant de prendre sa retraite plutôt de mourir en laissant les choses en désordre derrière elle. Il a alors pris les rênes avec enthousiasme. Il voulut d'abord apporter quelques modifications au SI-7, mais après quelques temps il se rendit compte que la création de sa grand-mère était sans défaut, et il n'avait plus qu'à se servir de cette machine parfaitement huilée. Il a de grands yeux marrons et reste en retrait, n'assumant pas son rôle de maître du SI-7. Son premier assassinat a été la cible que sa mère n'avait pas réussi à éliminer.

Forthisal D'Neve (voleuse, guerrière et magicienne haut-elfe) :
Forthisal mérite d'être mentionnée car c'est un cas unique parmi les hors-la-loi. Alors que les différents groupes travaillent ensemble normalement à Stormwind, Matthias n'a pas confiance dans l'Eglise de la Lumière Sacrée, sachant que les prêtres ne suivent pas aveuglément les hors-la-loi. Il a envoyé Forthisal, un hors-la-loi de l'Annulaire, en mission d'espionnage de longue durée. Elle étudie avec les chevaliers de la Main d'Argent pour devenir paladin. Ses parents étaient des magiciens qui sont morts à Dalaran pendant qu'elle fuyait vers le sud avec les autres réfugiés. Convaincue du caractère trop abstrait de la magie elle a abandonné les mages et a refait sa vie dans la rue. où elle a été recrutée par les hors-la-loi. Elle est assez talentueuse pour appartenir au Majeur ou même à l'Index, mais elle reste dans l'Annulaire pour continuer à ramener des informations sur les Chevaliers et sur l'Eglise. Elle a 37 ans, des cheveux noirs et des yeux verts.

Walthion Freemore (voleur humain) :
Freemore est un des premiers hors-la-loi que Pathonia a recruté dans la prison de Stormwind. Il a été son bras droit et son amant pendant trente ans, l'aidant à créer la puissante organisation qu'est aujourd'hui le SI-7. C'est le grand-père de Matthias mais, mais personne ne sait quelle sorte de relation il a eu avec la puissante Pathonia et il a juré de garder cette information secrète. Il sait être à la fin de sa vie, mais il a accepté de rester encore cinq années dans le SI-7 pour aider Matthias, et il admet que le jeune homme sait parfaitement ce que voulait faire sa grand-mère (et son grand-père). Il dirige les hors-la-loi de l'Auriculaire, mettant en place les initiations et s'entraînant humblement. Il a soixante-dix ans mais il se tiens encore droit et a le pas vif. Quand il rencontre une nouvelle recrue, il préfère être pendu que d'avouer son âge. Sa couverture est d'être valet auprès d'un noble du donjon de Stormwind. Il est chauve avec des yeux bleus clairs et un corps grassouillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lands of Conflict - Le SI:7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Présentation de Conflict of Heroes
» X3 Gothic Conflict , mod BFG pour X3 Terran Conflict/ modé Overlord et Mars p12
» Hagane : The Final Conflict - Fiche de jeu
» Conflict of Heroes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge :: Les salles du refuge :: La bibliothèque-
Sauter vers: