Guilde à caractère Role Play du serveur Les Sentinelles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lands of Conclict - Le Culte des Damnés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Segwarides
Messager


Nombre de messages : 775
Description : Humain, Gladiateur (60ème cercle)
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Lands of Conclict - Le Culte des Damnés   Dim 14 Mai à 16:23

Nombre : 10 000 personnes
Faction : Le Roi Liche
Zones d'influence : Lordaeron, principalement à Stratholme
Buts : Faire la volonté du Roi-Liche
***

Le Culte des Damnés est une bande de mortels qui se consacrent à servir les morts-vivants. Quand la Légion Ardente a commencé à ravager Lordaeron elle a capturé des mortels et les a donné au Roi Liche, qui a rapidement brisé leur libre-arbitre et empli leurs corps vidés d'âme d'une ferveur zélée. Les cultistes devinrent des outils de la propagation du Fléau en Lordaeron, car le rôle initial de ces fanatiques était de répandre la Peste, qui a tué (et relevé des morts) un grand nombre d'habitants du continent.
***

La Légion Ardente a été vaincue à la bataille du mont Hyjal, abandonnant la victoire à l'Alliance et à la Horde. Mais ce ne furent pas les seuls vainqueurs. Le Culte des Damnés considère la défaite des démons comme une victoire également pour le Roi Liche. Avec la défaite des démons, le Roi Liche a pu se libérer de leur contrôle et, avec son puissant chevalier de la mort, Arthas, il a pu mettre en oeuvre ses propres plans. Il contrôlait déjà la majeure partie de Lordaeron mais il voulait encore étendre son influence.

Le Culte des Damnés fut heureux de la libération de son maître et continua à travailler pour lui après la guerre. Ils suivirent les évènements quand Arthas brisa la prison de glace du Roi Liche et fut habité par l'esprit de Ner'zhul, faisant du nouveau Roi Liche l'être le plus puissant de la planète. Le Culte accepta de se mettre au service du nouveau Roi Liche comme il avait servi l'ancien, aussi longtemps qu'il poursuivrait les efforts du Fléau. Puisque le Roi Liche est à présent capable de se déplacer, le Culte travaille frénétiquement, pensant qu'il quittera peut-être sa nouvelle résidence en Northrend pour honorer Lordaeron de sa présence un jour ou l'autre. Travaillant pour les morts-vivants, profondément plongés dans les arts noirs de la nécromancie et espérant devenir un jour des mort-vivants eux-mêmes, les cultistes sont véritablement effrayants.

Le Culte n'a aucun allié ; en fait les cultistes auraient plutôt des ennemis. Aucun mortel sain d'esprit ne partage le désir du Culte de servir le Roi Liche. Personne ne donnerait volontairement son corps et son âme au Roi Liche pour qu'ils les relève après la mort. Avec nombre d'ennemis dans l'ALliance et dans la Horde, les cultistes sont capables de donner à leurs maîtres plus de corps à ressusciter et à ajouter aux armées du Fléau après les inévitables conflits. Le seul véritable adversaire du Fléau serait la Légion Ardente, à laquelle il était soumis encore il y a peu de temps. Le Roi Liche est une puissante entité et la Légion Ardente n'est pas satisfaite du tout d'avoir perdu son contrôle sur lui (en même temps que la troisième guerre). Le Roi Liche considère les Réprouvés comme des brebis égarées qui doivent rejoindre le troupeau, même si ils le détestent, et ils ne sont donc pas considérés comme des ennemis.

Organisation :
Kel'Thuzad est théoriquement à la tête du Culte des Damnés. Mais, occupé à recevoir les ordres du Roi Liche en personne et orchestrant les actions du Fléau, il ne peut pas s'occuper attentivement du Culte. Il a nommé deux mortels pour diriger le Culte et lui annoncer les victoires et les défaites dans la future conquête de Lordaeron. Ces deux personnes sont simplement appelées les prochains sur la liste, en référence à leur désir de terminer leur vie et de débuter une existence de mort-vivant.

En dessous de ces deux-là le Culte semble assez désorganisé, mais ce chaos sert ses intérêts : terminer la conquête de Lordaeron pour le compte du Roi Liche. Les mortels qui sortiraient de l'influence du Roi Liche sont ainsi incapable de dire qui mène les armées du Roi Liche a tel ou tel endroit.

Les membres du Culte n'ont pas de vêtements spéciaux pour symboliser leur appartenance. Certains tentent de se fondre dans la société normale et espionner pour le compte du Roi Liche ou chercher de nouveaux membres. Les autres portent des vêtements macabres, souvent déchirés et sentant mauvais, pour montrer ce qu'ils veulent devenir bientôt. Ceux enfin qui étudie la magie se vêtent de noir et de pourpre, abandonnant les couleurs vives de leur ancienne existence de magiciens.

Quand les Prochains sur la liste sont considérés comme étant prêts, Kel'Thuzad les tue et les relève sous forme d'ombres, la forme la plus honorifique dont puisse rêver un cultiste. Il nomme alors d'autres mortels pour être désormais les Prochains sur la liste. Ils serviront le Roi Liche sans se poser de questions, car ils voient la non-vie comme l'ultime récompense. Mais les Prochains sur la liste ne sont pas les seuls qui puisse gagner la non-vie. Il n'est pas rare que la liche relève le cadavre d'un cultiste mort au service du Roi Liche. En revanche il est rare qu'un mortel vivant soit tué pour être relevé, simplement parce qu'il fait du bon travail. Un bon cultiste doit rester en vie et servir le culte. Un mortel dans une ville de 50 000 habitants vaudra toujours plus que le guerrier mort-vivant qu'il pourrait devenir.

Géographie :
Le quartier général du Culte est dans le palais de la liche Kel'Thuzad, dans la cité déchue de Stratholme. La plupart des cultistes ne voient jamais la liche mais les meneurs du Culte vivent au palais et rencontrent les autres meneurs pour mettre en place leurs plans. Le culte s'est installé principalement dans les Maleterres et dans une moindre mesure dans le reste de Lordaeron, étendant toujours la sphère d'influence du Fléau.

Le Culte va souvent se trouver là où se trouve le Fléau. Certains mortels sont simplement attirés par les arts noirs ; d'autres ont été envoyés de Stratholme pour monter une branche locale du Culte. Ils ont des poches d'influence en Khaz Modan et même Stormwind, et se tourneront vers ces endroits quand ils se seront emparés de Lordaeron.

Membres :
Alors que les membres actuels du Culte des Damnés sont des individus zélés complètement dévoués à leur cause, la plupart des nouvelles recrues sont timides et faibles. Les gens impopulaires, trompés, se considérant souvent comme en échec dans leur carrière ou leur vie en général sont les cibles naturelles pour les manipulations du Roi Liche, car ils n'ont pas grand chose pour les convaincre qu'ils doivent être à la première place. Avec la promesse de la richesse, de la puissance ou du savoir, en fonction de ce qu'ils souhaitent, le Culte les attire vers lui. Quand les mortels entrent dans le culte ils emploient les arts noirs pour les aider dans leur soumission. Par la suite ils ont confiance et sont complètement convaincus par les pouvoirs du Roi Liche, prêts à travailler sans relâche pour augmenter sa puissance.

Les membres voient le Fléau avec une fascination envieuse, et nombre d'entre eux ont choisi de suivre cette voie avant même d'être aidés par les arts noirs. Les mort-vivants défient l'ordre naturel des choses et font preuve d'un potentiel plus important, car si on peut vaincre la mort on peut faire ce qu'on veut. Devenir un mort-vivant est le but le plus important que l'on puisse avoir dans la vie. C'est considéré comme une récompense pour une vie de bons et loyaux services (envers le Roi Liche naturellement) de recevoir la non-vie. Il y a parfois des récriminations dans le culte quand les membres voient d'anciens ennemis devenir des morts-vivants sans le vouloir alors que les cultistes doivent travailler dur pour mériter cette récompense. Ces mouvements d'humeur sont rapidement calmés, en général suite à la menace d'une mort non suivie de la non-vie. Les officiers du Culte expliquent que leurs ennemis meurent et deviennent des alliés parce qu'ils sont bien plus nombreux que le Culte des Damnés. Si les nécromanciens du Fléau ne relevaient que ceux qui le méritaient, ils ne seraient pas aussi puissants qu'ils le sont actuellement. Le Fléau a besoin du Culte parce qu'il a besoin de mortels à son service.

Kel'Thuzad nomme personnellement les officiels et les chefs du Culte, cherchant des gens doués à la fois en espionnage et dans la poursuite de l'art noir de la nécromancie. Un bon charisme, du talent pour le recrutement et la capacité de se fondre parmi les mortels normaux sont des compétences recherchées. Cependant il est impossible de devenir officier sans être magicien : tous les membres influents du Culte sont à même d'incanter au moins quelques sortilèges.

Personnalités :
Kel'thuzad (nécromancien mort-vivant)
Kel'Thuzad sert son maître Arthas de la citée annexée de Stratholme. Jadis un mage corrompu, il a juré fidélité au Roi Liche pour obtenir plus de puissance. Sous les ordres de Ner'zhul il a répandu la Peste en Lordaeron et a été tué pour ça par le prince Arthas, qui sombra petit à petit dans la folie dans sa quête pour l'épée Frostmourne. Le Roi Liche a ressuscité Kel'Thuzad comme une liche et lui a commandé d'aider Arthas dans son combat pour étendre le pouvoir du Fléau. Depuis qu'Arthas a brisé le Trône Gelé à Northrend et y a installé sa base, il a laissé Lordaeron aux mains de Kel'Thuzad. Le deuxième plus puissant mort-vivant en ce monde manigance des plans pour faire tomber le continent déjà affecté, et étend l'influence du Fléau à travers les montagnes de Khaz Modan et en Azeroth. Il travaille étroitement avec le Culte des Damnés, conscient que travailler avec des mortels pour vaincre des mortels est plus efficace que simplement lancer une horde de morts-vivants sur une ville, même si ça finit généralement pareil. Même s'il les a nommé lui-même, il déteste les mortels qu'il a nommé comme Prochains sur la liste, mais reconnaît leur valeur pour le Roi Liche.

Pai Stormbringer (voleuse humaine)
En collaboration avec Ul'haik Hadanot, Pai est le redoutable chef du Culte des Damnés. Il y a longtemps c'était un assassin au service des nobles corrompus d'Alterac puis elle a assassiné pour le compte du Syndicat. Elle a entendu l'appel de Kel'Thuzad et a rejoint le Culte au début de la troisième guerre. Elle a montré d'excellentes disposition pour combiner les talents d'assassinat et les arts noirs, puis s'est avérée très compétente pour apporter de nouvelles recrues au Culte. Avec sa voix douce et son apparence fragile elle attire les personnes à la faible volonté et leur promet la puissance et la richesse s'ils servent le Culte. Si jamais quelqu'un a la force de refuser elle a pour consigne de le convaincre ou de faire en sorte qu'il n'ait plus jamais l'occasion de changer d'avis. Elle est chaleureuse et sympathique, ce qui fait souvent baisser leur garde aux gens. Elle est très fière d'être à la tête du Culte, accorde de la valeur aux avis d'Ul'haik et chérit les moments qu'elle passe avec Kel'Thuzad. Elle est petite et enfantine, mais aussi étonnamment souple et rapide pour sa taille.

Ul'haik Hadanot (magicien haut elfe)
L'autre chef du Culte, Ul'haik, était un mage secret et désagréable qui ne se consacrait qu'à ses études. Il préférait ses livres aux contacts avec les autres elfes et ne fut pas déçu quand Dalaran fut détruite. Au lieu d'être dégoûté par les envahisseurs mort-vivants il fut empli d'un respect craintif de leur puissance et se livra volontairement à eux. Kel'Thuzad reconnut son ambition et lui confia rapidement la direction du Culte des Damnés. Il représente le coté intellectuel du Culte, dirigeant les nécromanciens dans leur étude des arts noirs pour continuer à soutenir les morts-vivants. Il préfère rester chez lui et étudier seul mais il voit beaucoup Pai et Kel'Thuzad pour discuter des aspects les pus profonds de la nécromancie ou planifier des attaques pour que les Cultistes permettent au Fléau d'aller vers le sud. Il déteste secrètement Pai et son attitude chaleureuse, et complote pour la faire tuer et mutiler assez son corps pour qu'elle ne puisse jamais devenir un mort-vivant. Il est grand pour un elfe, et est plutôt fin. Sa peau et ses cheveux ont été assombris par son étude enfiévrée des arts noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lands of Conclict - Le Culte des Damnés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» <Hrp> Le culte d'Elune.
» Le Culte de Morr !
» Le Culte d'Ulric
» [Vente] Tarmo, Baneslayer & Jace mind sculptor x2 + fetch lands
» Culte Genestealer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le refuge :: Les salles du refuge :: La bibliothèque-
Sauter vers: